Home > Promotion > Culture > Festival de Torroella > Torroella, cité musicale

Torroella, cité musicale

À la faveur de la situation géoéconomique et socioculturelle dont elle bénéficie, la localité de Torroella de Montgrí a été exposée à toutes sortes d’influences musicales au fil de l’histoire, phénomène qui a perduré grâce à la prédisposition de ses habitants et aux efforts constants de ses organismes et associations.

Les vestiges d’anciennes civilisations, la musique des grands centres de culte – ainsi que les monarchies, avec notamment les musiques d’origine française et l’Ars nova – et les échanges avec d’autres pays sont les éléments clés d’innovation musicale – phénomène auquel s’est également jointe la noblesse catalane –, grâce auxquels les chapelles de musique acquièrent chaque jour davantage de renommée. Torroella de Montgrí n’échappe pas à ce mouvement. La cour, qui réside en ville, essaime son escorte de troubadours et de musiciens dans les maisons nobles, les cérémonies populaires et les fêtes. La localité tout entière respire la musique. 

Les XIVe, XVe et XVIe siècles, avec un essor économique très fort, voient la création des corporations et des patronages musicaux de Sant Genís. Différents documents municipaux font référence à des métiers liés à la musique et aux arts : musiciens, maîtres de chant (dès 1515), constructeurs d’autels et de retables, imagiers… Une nouvelle classe sociale aisée se crée, grâce à laquelle l’activité festive et musicale va prendre de l’ampleur. 

Plusieurs études de Joan Radressa i Casanovas dressent une liste très exhaustive des noms et des notables de la localité, données extraites du Llibre de les possessions (XIVe) et du Llibre de la consueta (XVIIIe). La Chapelle de musique de la ville disparaît au XIXe siècle, mais on ne possède guère de documents en attestant l’existence jusqu’au début du XVIIIe

Tout laisse à penser que le plain-chant et le chant polyphonique y étaient présents, à un bon niveau. Le compositeur et organiste Francesc Civil i Castellví a montré l’importance de la Chapelle de musique de Torroella et de ses musiciens, souvent réclamés auprès de la Chapelle de musique de la cathédrale de Gérone. Dans sa thèse de doctorat, Xavier Daufí rapporte également que deux oratorios de style italien furent donnés pour la première fois à Torroella.
En dépit des hauts et des bas de l’économie, il est probable que la Chapelle de musique de Sant Genís se soit maintenue sous ses deux formes : la facette musicale et celle d’école de formation de jeunes chanteurs. Des musiciens renommés comme Anselm Viola ou Benet Julià, natifs de la localité, reçoivent leurs premières leçons à la Chapelle, avant d’entrer à Montserrat. 

Plus tard vers le milieu du XVIIIe siècle, la crise économique contraint les musiciens à s’occuper de toutes les musiques, ce qui, avec les influences italiennes, a donné une certaine similitude stylistique à la musique religieuse comme à la profane. C’est à cette époque que de l’église Sant Genís sortent des noms de grand prestige : Arquimbau, Serratosa, Prat, Marquès, Juncà… Autant de musiciens en quête d’un bon outil ou d’un tremplin pour obtenir des fonctions dans de plus grandes villes. Faire appel aux services de formations musicales pour les cérémonies commence à devenir habituel. 

Au début de la Révolution française, la situation politique, la crise économique et les désamortissements entraînent un désintérêt croissant pour la musique de chapelle, ainsi que pour les contributions financières au profit de ces institutions. À Torroella, au long du XIXe siècle, les fonctions liées à la musique disparaissent à Sant Genís. 

Espérons que de nouvelles recherches, de nouveaux matériaux musicaux et de nouvelles données se feront jour qui permettront de mieux connaître notre Chapelle de musique : un établissement musical important, où les citadins d’autres époques ont pu s’adonner à la musique et transmettre aux générations futures le goût et le besoin de faire de la vie une mélodie.
 

Inscrivez-vous à notre e-newsletter mensuel

La Météo

Temprature: 15,8
Vent: 2 SW
Surf: 0,3 / 0,5
Temprature: 15,6
Voir le temps